songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez
 

 Louise Brooks

Aller en bas 
AuteurMessage
Celinou
***
***
Celinou

Nombre de messages : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/07/2005

Louise Brooks Empty
MessageSujet: Louise Brooks   Louise Brooks Icon_minitimeJeu 28 Juil - 22:36

Voici un livre que j’adore… que j’aie lu et relu… qui est vraiment passionnant !!!
Je vous conseil vivement de lire !!!

La vie de l’actrice Louise Brooks...

Qui a connut un immense succés avec le film:

"Loulou - Journal d'une fille perdue" U.S.A 1929

Les chefs-d'oeuvre du muet illuminés par la magnifique Louise Brooks, l'icône des années folles, cette " flapper girl " à la conduite scandaleuse qui est devenue un mythe furieusement moderne.



Brooks, Louise (1906-1985), actrice américaine, dont la figure de garçonne fut immortalisée par le personnage de Loulou dans le film de Pabst. D'abord danseuse dans la troupe de Ruth Saint Denis et de Ted Shawn, elle fut " girl " dans des spectacles comme George White's Scandals et les Ziegfeld follies à Broadway. En 1925, elle joua un petit rôle dans son premier film, The Street of Forgotten Men, de H. Brenon. En 1926, elle apparut dans six films, dont un rôle secondaire dans la comédie muette de W. C. Fields, It's the Old Army Game, réalisé par Eddie Sutherland, qu'elle épousa pour en divorcer en 1928. Après plusieurs autres rôles dans des films américains, dont une plongeuse de cirque dans Une fille dans chaque port (A Girl in Every Port, 1928), réalisé par Howard Hawks, elle fut invitée à tourner en Allemagne dans Loulou (Die Büchse der Pandora, 1929), de G. W. Pabst. Adaptation obsédante de Lulu, pièce de Frank Wedekind, le film retrace l'histoire d'une jeune fille que sa rage de vivre mène à la destruction. En 1929, elle tint un premier rôle, celui d'une prostituée, dans le film de Pabst le Journal d'une fille perdue (Das Tagebuch einer Verlorenen). Incarnation de la sensualité dans un monde de décadence et de violence masculines, Louise Brooks est devenue une figure phare du cinéma des années 1925-1930. Elle tourna également dans un certain nombre de films parlants, mais retourna à l'anonymat en 1938, jusqu'à ce que des critiques français la redécouvrent dans les années 1950. En 1982, elle publia un récit autobiographique, Lulu in Hollywood.

Louise Brooks LouiseBrooks-1024
Revenir en haut Aller en bas
http://my.sci.fi.lullaby.site.voila.fr
 
Louise Brooks
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louise Julien
» Brooks Laich C 34 3250000 2 73 72 75 74 76 73 75 84 73 67 75 76 73 74 76
» Guillaume de Noirmoutier - Duc de Noirmoutier
» Dirty little secrets ? Athena & Louise
» Louise de Cherisey [UC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: EN VRAC :: Médias-
Sauter vers: